UN DISCOURS, UN DISCOURS, UN DISCOURS

Création 100% Acrylique

C'est un chaos de paroles devenues cultes, de paroles assassines, de paroles intimes, pour celui qui naît, celui qui meurt, celle qui fête son anniversaire. Les discours, ça va ça vient. On en a comme ça une vague centaine au fond de nos poches. Ça se débite sans compter, c'est du drame, de l’émotion à foison, la voilà la ruée des morts endimanchés, la ruée des grands, ceux qui le deviennent grâce à un discours, ceux qui restent dans nos mémoires, ceux qu’il faut piétiner, oublier. Dans ce spectacle, la vie glisse comme les pieds glissent sur la piste d'un bal populaire, éclairés par des lampions en papiers. Beauté et puissance de l'éphémère. La vie est là : médiocre et sublime, exposée, sans fard ni retenue. Il y a la famille, caisse de résonnances des grands discours. Il y a le père, sa deuxième épouse, ses trois enfants, l’ami d’enfance, sa compagne et sa fille. Ils expriment la violence comme la douceur de la réunion familiale.
Avec Francesco Cesalli, Antoine Courvoisier, Cléa Eden, Maud Faucherre, Céline Goormaghtigh, Verena Lopes, Christian Scheidt

Mise en scène et chorégraphie: Evelyne Castellino et lesinterprètes
Vidéo - Films: Francesco Cesalli
Univers sonore: Lino Eden et Jacques Zürcher
Lumières et régie: Michel Faure
Régie son et vidéo: Janos Horvath
Scénographie: Michel Faure
Costumes: Spoky Dolls Surgery
Relation presse: Fanny Garcier
Administration et diffusion: Philippe Clerc